mercredi 8 juillet 2015

Linogravure : Ethel Arkady et l’Ordre Noir part.2

Après une interruption de plusieurs mois pour cause d’écriture intensive, je reprends lentement mes travaux graphiques qui me détendent un peu de mes autres activités.

La plaque d’impression finalisée de ma linogravure. 



Toutes les parties blanches ont été évidées, ce qui représente quelques petites heures de grattages. Si vous souhaitez expérimenter la linogravure, portez des gants de protection, cela vous évitera de vous planter la gouge dans la main en cas de dérapage de l’instrument tranchant (oui, ça arrive !).

Pour l’occasion, j’ai testé de nouvelles méthodes d’impression. Outre le classique noir et blanc, j’ai utilisé des lavis colorés, le but étant de les superposer avec les noirs de la gravure.

En linogravure le contrôle sur le rendu final est limité, ce qui oppose cette technique aux travaux exécutés numériquement où l’on maîtrise le moindre pixel. Ici l’aléatoire et l’accident recouvrent toutes leurs valeurs et confèrent un supplément de sens au dessin original.

Je vous présente les fonds colorés aux Ecoline et aux Colorex - deux marques différentes d'encres de couleur - avant impression. Pour chacune une version abstraite et une version reprenant le motif de départ.

Version détaillée aux Colorex.


Version détaillée aux Ecoline


Version abstraite aux Colorex


Version abstraite aux Ecoline
Étape précédente.

A suivre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire